Accueil g 

Histoire

Etymologie g
Antiquité g
IXe siècle g
XIe siècle g
XIIe siècle g
XIIIe siècle g
XIVe siècle g
XVe siècle g
XVIe siècle g
XVIIe siècle g
XVIIIe siècle g
XIXe siècle g
XXe siècle g
XXIe siècle g

Culture

Associations g
Entre autres g
F-P Raynal g

Infos

Actualité g
Institutions g
Situation g
Commerces g
Hébergement g
Photothèque g
Le XVIe siècle
Alors que le château de La Dailhe semblait être demeuré détruit, après la guerre de Cent Ans, les archives de la Maison de Chabannes contiennent un hommage pour le sus-nommé château daté de 1503 (4) —rappelons que les Chabannes étaient seigneurs de La Dailhe.

Le 23 août 1508, Jacques d’Amboise, évêque de Clermont (1505-1516), effectue une visite dans les paroisses de Vignonnet, de Salsignac et de Sanhes. A cette époque et jusqu’en 1790, l’archiprêtré de Mauriac, auquel appartenaient ces trois paroisses, faisait partie du diocèse de Clermont et non du diocèse de Saint-Flour, créé au début du XIVe siècle.
Jacques d’Amboise était un grand édile qui fit construire l’hôtel de Cluny à Paris, la toiture de la cathédrale de Clermont, le clocher de Notre-Dame du Retour et la fontaine désormais appelée fontaine Amboise sur la Place de la Poterne (5).
Au Vignonnet l’évêque inspecta les calices, ciboires, pyxides, custodes et, plus généralement, tout ce qui se rapporte à la Sainte Eucharistie, y compris la lampe du sanctuaire. Il se fait montrer les livres saints, les vêtements sacerdotaux et les ornements. Il ne fait aucune observation mais déclare que les églises de Vebret et d’Antignac sont des filleules de l’église de Vignonnet (5).
Mgr Jacques d’Amboise se rendit ensuite à l’église paroissiale de Salsignac qui est mentionnée comme en bon état avec un cimetière clos où l’on enterre régulièrement les morts (5).
La paroisse de Salsignac est également un prieuré à la nomination du prieur de Bort (3). Selon Bruel (2) il est spécifié que le présentateur de l'église de Salsignac est le prieur de Saint-Remi et Saint-Germain de Bort. L'église de Salsignac est dédiée à Saint-Ferréol. Une procession avait lieu dans le petit bourg de Salsignac, le 18 septembre, jour de la Saint Ferréol (1).

En 1512, Antoine de Velian est recteur de Salsignac (1).

En 1592, il fut envisagé de construire un nouveau pont sur la Rhue au Chambon pour faciliter l'accès au pays de La Dailhe aux gens du capitaine Malprade (1).

En 1595, Jean Gaston, prêtre de Vignonnet est également prieur de Vebret (1).

En 1598, Jean de Chavialle est recteur de Salsignac (1).
photo_h_009a.jpg
Joachim de Chabannes (1499-1559)
Baron de Curton, comptour de Sanhes, seigneur de La Dailhe
d’après un crayon de la collection Chabannes-La Palice
(Dessin à l’encre)
Les seigneurs de La Dailhe au XVIe siècle
Jean Ier de Chabannes (1493-1540)
Joachim de Chabannes (1540-1559)
François de Chabannes (1559-1609)
Notes & références bibliographiques
(1) Jean-Baptiste Deribier du Châtelet, Dictionnaire statistique et historique du Cantal, tome I, 1852, pages 67 à 72.
(2) A. Bruel, Pouillés des diocèses de Clermont et de Saint-Flour du XIVe au XVIIIe siècle, 1882.
(3) Henri Baldit, Paroisses et communes de France, Cantal, éditions du CNRS, 1991, pages 93-94.
(4) Dominique Larcena, Fiefs et arrière-fiefs de l’Archiprêtré de Mauriac au milieu du XVe siècle, 2000, page 115.
(5) Camille Vigouroux, L’Echo de la Sumène et du Marilhoux, juin 1967 - d’après les archives départementales du Puy-de-Dôme (Série I G 978).